Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Mar

Polémique : Martine Aubry-Tariq Ramadan

Publié par David  - Catégories :  #ACTUALITÉ FRANCE

 

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/03/24/2c296f84-56ba-11e0-abeb-66ecc7c0fd45.jpg link  link

Martine Aubry regrette que son nom ait été associé à celui de Tariq Ramadan dans une pétition, parue dans Le Nouvel Observateur, contre «le débat-procès de l'islam». Elle n'en défend pas moins son contenu.

Dans la liste, un nom qui change tout. Quand l'intellectuel musulman Tariq Ramadan, symbole, pour certains, des dérives communautaristes, soutient l'appel lancé dans Le Nouvel Observateur contre «le débat-procès de l'islam», cela gêne évidemment au PS. La première secrétaire Martine Aubry a signé ce texte et se trouve assimilée au théologien controversé pour ses liens avec les milieux islamistes. Face à la polémique lancée par l'UMP, l'hebdomadaire a publié une mise au point jeudi soir et plaidé la maladresse : «Les signataires de cet appel n'ont pas eu connaissance de la liste des autres personnes ayant donné leur approbation avant ou après eux. Tariq Ramadan n'est pas à l'origine de ce texte. Sa présence ne saurait dénaturer en aucune façon le message adressé par les autres signataires.» lire la suite: http://www.lefigaro.fr/politique/2011/03/24/01002-20110324ARTFIG00789-un-texte-qui-remet-la-laicite-au-c339ur-de-la-republique.php

 

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/03/24/a7c0f5b2-5657-11e0-b0f5-d8d288f60795.jpg

Le nom de la première secrétaire du PS était, avec celui du controversé professeur d'études islamiques, au bas d'une pétition contre «le débat-procès de l'islam». Suite à la polémique, la maire de Lille a retiré sa signature.

Voilà qui tombe à pic pour l'UMP, empêtrée dans les querelles sémantiques sur ses consignes de vote pour le deuxième tour des cantonales. Le Nouvel Observateur publie cette semaine une tribune intitulée Non au débat-procès de l'islam, qui appelle «le président de la République et le gouvernement à renoncer au débat sur la laïcité et la place de l'islam en France, que l'UMP veut lancer le 5 avril». Après celui sur l'identité nationale, l'année dernière, «nous estimons ce nouveau débat biaisé, stigmatisant et susceptible de mettre en péril une cohésion sociale déjà largement mise à mal par la politique actuelle», écrivent les signataires. Parmi lesquels Martine Aubry, Laurent Fabius (qui ont tous deux depuis retiré leur signature), Daniel Cohn-Bendit, José Bové, Jane Birkin et… Tariq Ramadan Lire la suite:http://www.lefigaro.fr/politique/2011/03/24/01002-20110324ARTFIG00777-cope-blame-aubry-pour-avoir-signe-un-appel-avec-ramadan.php

 

Le ministre de l'Intérieur a laissé entendre que les usagers des services publics devraient s'abstenir de porter des signes religieux. Son entourage a corrigé ses propos, mais le PS s'offusque.

 

Claude Guéant.
Claude Guéant. Crédits photo : Arturo Rodriguez/AP

Nouvelle explication de texte pour Claude Guéant. Après avoir dû s'expliquer sur l'usage du mot croisade pour qualifier le rôle de Nicolas Sarkozy dans l'opération en Libye, l'entourage du ministre de l'Intérieur se livre depuis jeudi matin à des précisions sur la dernière sortie de l'ancien secrétaire général de l'Élysée. Invité de I-Télé etRadio Classique, le ministre a fait cette déclaration, à propos du débat sur la laïcité : «Les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus» (voir la vidéo à partir de 14'30).

Interrogé par lefigaro.fr, l'entourage du ministre a précisé la pensée de celui-ci. S'agit-il en effet d'interdire à une femme voilée, un homme portant une kippa, une croix chrétienne, de pénétrer dans un lieu public ? «Non», répond-on place Beauvau. C'est pourtant ce que la phrase du ministre pouvait laisser entendre.

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Désinformation