Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jul

Attention, danger! L’augmentation de la dette française, fin 2011, atteindra 200 milliards d’euros.

Publié par David  - Catégories :  #DOSSIERS

 

 

Un scandale à la grecque se déroule en France – Par Michel Garroté

Au cours des trois premiers mois de 2011, la dette française s'est – encore !… – accrue. Et elle atteint plus de 1’646 milliards d'euros, soit plus de 84% du Produit Intérieur Brut français (lien en bas de page).

Un nouveau record. Concrètement, la dette a augmenté de près de 55 milliards d'euros durant les trois premiers mois de l'année 2011.

Ces chiffres constituent un nouveau record d'endettement dans un pays officiellement gouverné par la « droite » (je n’ose donc pas imaginer ce que serait l’ampleur du désastre avec un (e) socialiste à l’Elysée en 2012…).

L’appareil de l'Etat et la Sécurité sociale sont les principaux acteurs de cette augmentation. Comme d’habitude depuis plusieurs générations. L’augmentation de la dette française, fin 2011, atteindra 200 milliards d’euros.

Ce qui portera la dette totale française à plus de 1'800 milliards d’euros. Et peut-être même 2'000 milliards d’euros, car l’ensemble de toutes les dettes pour 2011 n’a pas encore été consolidé. Pour un pays qui compte 65 millions d’habitants, cela commence à faire beaucoup.

Merci Madame Lagarde.

Merci Monsieur Baroin.

Bonne chance au FMI, avec Madame Lagarde, qui cite volontiers Mao Ze Dong dans ces discours.

A propos d’étatisme, je lis, sous la plume de Jacques Garello (lien en bas de page), que « La France mène une croisade vigoureuse pour sauver l’Etat, et souhaite une Europe politique centralisée, dirigiste et protectionniste. Gageons que beaucoup de nos partenaires se rallieront à une autre vision de l’avenir européen et mondial. Alors l’Etat français devra à son tour se démettre ou se soumettre ».

Par ailleurs, rappelons qu’il y a quelques temps, ‘Marianne’ révélait un rapport intermédiaire de la Cour des comptes sur les pratiques de Louis Schweitzer, président de la Halde de 2005 à 2010. La Cour relevait uneabsence de contrôle, des marchés passés à la limite de la légalité et une opacité dans les opérations financières. La Cour signalait, en outre, le coût des dépenses de communication, et, le loyer, de 1,8 millions d’euros (!) en 2009, payé par la Halde (lien en bas de page).

Et puisque nous abordons le sujet des hausses et augmentations, sachez que depuis aujourd’hui, 1er juillet 2011 (lien en bas de page), les allocations chômage augmentent de 1,5% ; les prix des billets de trains SNCF augmentent de 2,5 % ; les forfaits Pass Navigo augmentent de 2,7% ; les tickets de bus passent à 1,90 euro (augmentation de +5,5%).

Le carnet de 10 tickets passe à 12,5 euros (augmentation de +4,2%) ; pour l’électricité, la facture des ménages augmente de 1,7% ; et enfin, le prix du timbre, pour les envois de lettres de moins de 20 grammes augmente de deux centimes, passant de 0,58 à 0,60 centimes.

Autre gouffre financier, les 4,6 milliards d’euros que coûte, à la France, chaque année, l’immigration clandestine, selon une étude réalisée par l’universitaire et expert international en sciences humaines, Jean-Paul Gourévitch (lien vers ‘Valeurs Actuelles’ en bas  de page).

Les députés et sénateurs français ont décidé de relever l'impôt à payer lors successions. Dès le 1er janvier 2012, le droit de partage passera de 1,1 % à…2,5 % ! Le relèvement pour les successions est une atteinte à la propriété et une deuxième taxation de ce qui avait déjà été soumis aux prélèvements obligatoires auparavant (lien en bas de page).

Bonnes vacances à toutes et à tous ! (Déplacez-vous à vélo, n’utilisez pas d’électricité, n’envoyez pas de courrier ; et ainsi, vos vacances seront gérables au plan budgétaire).

Et que l’on cesse, en France, de montrer du doigt, la Grèce, et, rien que la Grèce…

Michel Garroté

Post Scriptum : par rapport au budget en cours, la Commission de l'Union Européenne ose proposer une hausse de 5%, à 1’025 milliards d'euros. Les principaux contributeurs du budget européen, l'Allemagne et la Grande-Bretagne ont réclamé, eux, un gel du prochain budget de l’UE (lien en bas de page).

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté 2011 http://drzz.fr/

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/06/30/04016-20110630ARTFIG00446-la-dette-de-la-france-atteint-un-nouveau-montant-record.php

http://www.lefigaro.fr/conso/2011/06/30/05007-20110630ARTFIG00611-les-changements-de-tarif-au-1er-juillet-2011.php

http://www.marianne2.fr/La-Halde-un-peu-plethorique-elle-remplace-les-tribunaux_a207942.html

http://www.senat.fr/rap/a10-116-8/a10-116-82.html#toc21

http://maviemonargent.info/2011/la-fee-electricite-senvole-senvole/

http://libres.org/francais/editorial/062711_etat_providence.htm

Valeurs actuelles

http://www.lefigaro.fr/impots/2011/06/29/05003-20110629ARTFIG00576-divorces-et-assurance-vie-davantage-taxes.php

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Economie/Bruxelles-propose-des-taxes-europeennes-controversees-_NG_-2011-06-29-683056

.

À propos de Michel Garroté

Michel Garroté est diplomé ès sciences politiques de l'Université de Genève (Suisse). Il a travaillé dans le journalisme puis comme porte-parole du PDG de la multinationale Nestlé. Ce fils de diplomate a depuis été porte-parole de la European Roundtable of Industrialists (Bruxelles), porte-parole du Corps consulaire et diplomatique à Lausanne (Suisse) et rédacteur de la lettre d'information Amérique Latine Pétrole (Groupe Georges Bornes).Auteur d’un essai sur la conversion et la foi, « Du vin de vertige à la coupe du salut », édité par Publication Béatitudes en 2005. Et auteur d’un essai sur la foi et la dépression, « Dieu est il dépressif ? », paru aux Editions St-Joseph en 2007.

Commenter cet article

À propos

Désinformation