Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 May

BHL-DSK "Ce que je sais c’est que rien au monde n’autorise à ce qu’un homme soit ainsi jeté aux chiens"

Publié par David  - Catégories :  #PETIT BILLET

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR7ig38OsnCE04xYDxcnoU-ENZWWNFd74JZ3-8F8TGnnI9_4wNriQhttp://www.bernard-henri-levy.com/wp-content/themes/BHL2/media/images/d_fr.jpg

 

 

Ce que je sais c’est que rien au monde n’autorise à ce qu’un homme soit ainsi jeté aux chiens.

(...)

Je ne sais pas – mais cela, en revanche, il serait bon que l’on puisse le savoir sans tarder – comment une femme de chambre aurait pu s’introduire seule, contrairement aux usages qui, dans la plupart des grands hôtels new-yorkais, prévoient des « brigades de ménage » composées de deux personnes, dans la chambre d’un des personnages les plus surveillés de la planète.

Et je veux pas non plus entrer dans les considérations de basse psychologie – comme on dit basse police – qui, prétendant pénétrer dans la tête de l’intéressé et observant, par exemple, que le numéro de la fameuse chambre (2806) correspondait à la date (28.06) de l’ouverture des primaires socialistes dont il est l’incontestable favori, concluent à un acte manqué, un lapsus suicidaire, patati, patata.

Ce que je sais c’est que rien au monde n’autorise à ce qu’un homme soit ainsi jeté aux chiens.

Ce que je sais c’est que rien, aucun soupçon, car je rappelle que l’on ne parle, à l’heure où j’écris ces lignes, que de soupçons, ne permet que le monde entier soit invité à se repaître, ce matin, du spectacle de sa silhouette menottée, brouillée par 30 heures de garde à vue, encore fière.

Ce que je sais c’est que rien, aucune loi au monde, ne devrait permettre qu’une autre femme, sa femme, admirable d’amour et de courage, soit, elle aussi, exposée aux salaceries d’une Opinion ivre de storytelling et d’on ne sait quelle obscure vengeance... Lire la suite de l'article: http://www.bernard-henri-levy.com/defense-de-dominique-strauss-kahn-18909.html

Commenter cet article

Mg de J 25/08/2011 12:43



Qui a diffusé en boucle les images de l'homme entravé? ce n'est pas la justice américaine, mais les médias...français ("cachez ce sein... ")


Nous n'aurons pas la video des 9 minutes de l'exploit du séducteur éclair, shooté à la testotérone!!!


De qui tient-il ce  droit, à kla manière d'un "jus primae noctis"?


  "une erreur de jeunesse"  aurait pu dire un penseur!!!



David 25/08/2011 23:23



Bonjour, merci pour votre visite


Je donne la plume à divers journalistes qui donnent leur avis sur l'affaire DSK, celui-ci en était un parmi tant d'autres.


Cordialement



À propos

Désinformation