Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Aug

Demandez "Dominique" pour toute information « complémentaire »

Publié par David  - Catégories :  #ACTUALITÉ FRANCE

 

 

Fuite de crème vaginale et grossesse non désirée – Michel Garroté

Le Mediator ne leur a pas suffi.

Je lis à l’instant que l'Agence française dite de sécurité sanitaire des produits de santé, agence qui, en abrégé, porte le sigle fabuleux de « Afssaps », annonce, aujourd’hui, vendredi 5 août 2011, le retrait d'un lot de crème vaginale spermicide en récipient unidose Pharmatex de chez Innotech International, en raison d'un risque de perte d'efficacité de ce contraceptif local. Relisez calmement une deuxième fois. Merci.

Il s'agit du lot N° 11011, de 54 mg, dit « crème vaginale spermicide en récipient unidose », avec date de péremption « Mars 2014 ». L'Afssaps (santé !) a été informée par le Laboratoire Innotech International d'un défaut de qualité de certains tubes de ce médicament délivré sans ordonnance (sans ordonnance, la vache !). L'imperfection de la soudure (purée…) du récipient unidose peut entraîner un « risque potentiel de fuite de crème », pouvant augmenter le taux de « grossesse non désirée » (c’est pire que du DSK polydose homologué FMI).

Du fait d'un risque de perte (fuite par-ci et perte par-là, il est bien rédigé ce communiqué de presse) d'efficacité du produit, l'Afssaps (à vos souhaits !) « invite » (merci) les « patientes » (les consommatrices de crème vaginale spermicide sont donc considérées comme des patientes) à rapporter en pharmacie les boîtes du lot concerné. Les pharmaciens sont « invités » (comme s’est gentil !) à ne plus les délivrer et à les retourner au fournisseur (délivrer et retourner les crèmes vaginales, pas les patientes).

Le « retrait » (ils deviennent lourds là) porte sur environ 8’500 récipients « unidose » distribués, en « boîte de 6 », à des pharmacies situées « en ville », depuis le 5 juillet 2011 (ça nous fait 51'000 grossesses potentielles non désirées d’ici mars 2014 ; toutefois, si vous achetez la crème, non pas « en ville », mais à la campagne, vous pouvez négocier la grossesse non désirée avec le paysan du coin ; car le bonheur est dans le pré ; et qu’apparemment ils vous prennent toutes pour des connes).

Des investigations sont en cours pour identifier l'origine de cette anomalie, ajoute l'Afssaps (il s’agit d’investiguer l’anomalie de la fuite de crème et non pas l’anomalie des patientes qui utilisent ce genre de crème).

L'Afssaps « invite » (ça commence à bien faire) à s'adresser au service d'information médicale du laboratoire (numéro Azur : 0811 059 011 sur la Côte d’Azur aux réceptions de tous les Sofitel ; demandez "Dominique") pour toute information « complémentaire » (complémentaire, non merci ; ça ira comme ça).

Michel Garroté

Post scriptum : le lien vers le texte « original » figure ci-dessous.

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

©  Michel Garroté 2011 http://drzz.fr/

http://www.lepoint.fr/societe/retrait-d-un-lot-de-creme-spermicide-unidose-pharmatex-05-08-2011-1359987_23.php

Commenter cet article

À propos

Désinformation