Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 May

Inde: Jésus est l'esclave d'Allah - persécutions des chrétiens dans l'État d'Orissa .

Publié par David  - Catégories :  #ACTUALITÉ INTERNATIONALE

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRZh0_6xcX_KnM6ypDma0iHCfK7vWK6blURLkd04pg_RdlaEX35sA

Photo: Jésus est l'esclave d'Allah

 

Inde: persécutions des chrétiens dans l'État d'Orissa .

.
Les protestations non-violentes contre la persécution des chrétiens dans l'État indien d'Orissa ont réclamé une enquête approfondie sur l'implication des militaires dans les massacres antichrétiens de Kandhamal, Orissa, en 2009. Les manifestants et les militants des droits de l'homme appellent à un procès, tout en dénonçant le boycott social, économique et religieuse imposée aux chrétiens par des militants hindous des mouvements extrémistes comme le Sangh "Rashtriya Swayamsevak (RSS).

.

En Inde, les chrétiens désirent attirer l'attention sur leur cause, le "Conseil mondial des chrétiens indiens (GCICC) a annoncé que le 6 mai commencera une grève de la faim collective qui se tiendra à Budaneshwar, la capitale de l'Orissa

.
Le Conseil, comme son président national Sajan K. George, entend attirer l'attention des institutions sur l'état actuel de l'Orissa, où le phénomène de la violence, manifeste ou latente, sur les citoyens de foi chrétienne "se poursuit de manière rampante, prête à exploser à nouveau, avec l'appui des autorités civiles. "

.

Sajan K. George entraînera la journée de protestation du public et le jeûne dans Budaneshwar, dans laquelle tous les fidèles et toutes les personnes de bonne volonté peuvent se joindre à toutes les parties de l'Inde. Un grand nombre de fidèles sont attendus, tandis que dans d'autres villes comme Delhi et Bangalore, en même temps, des initiatives similaires seront organisées.

.

Les fidèles de l'Orissa "sont marginalisés et privés de leurs droits fondamentaux en raison de leur foi. Tout est fait, même pour les empêcher de simplement professer leur religion chrétienne. La situation est très grave et nécessite la pleine conscience du gouvernement fédéral."

.

En 2008, la violence contre les chrétiens en Orissa a touché 13 districts et provoquées plus de 100 morts, dans le district de Kandhamal, 6.600 maisons ont été détruites et 56.000 personnes ont été déplacées.


Commenter cet article

À propos

Désinformation