Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Mar

L'histoire se répète comme une farce. Mais qui rit maintenant?

Publié par David  - Catégories :  #ACTUALITÉ INTERNATIONALE

BLOG 56 link link

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQaxXbghRqNbDUuXtIkbw-LIqR1BLOv5UqGCmKsdk-KVLASPBuP05g-8rbo  

panda-france.net

 

L'histoire se répète comme une farce. Mais qui rit maintenant? 

C'est Hegel qui a dit que l'histoire se répète parce que les nations et les gouvernements ne parviennent pas à en tirer des leçons, mais c'est Karl Marx, qui a ajouté que l'histoire se répète, souvent une seconde fois, comme une mauvaise farce. Ce qui est bien approprié à la gouvernance de Barak Obama, qui répète les mêmes erreurs, de l'ère Bush, comme une mauvaise blague.

-

Pendant des années, les libéraux américains ont accusé George W. Bush d'être muet et peu sérieux - que dire d'un homme qui est réellement stupide et pas un brin sérieux. Qui annonce une guerre, comme il annonce son voyage à Rio. Qui a passé plus de temps à jouer au golf, qu'a de diriger l'effort de guerre en Irak. Qui passe plus de temps devant le miroir et la caméra, que sur les affaires politiques de son pays.

-

Ils ont accusé Bush de présider à la manière des Empereur - et c'est exactement ce qu'ils ont obtenu une deuxième fois. Une guerre, comme avec W. Bush, sans même consulter le Congrès. 

-

Bush est entré en guerre pour le pétrole. Et maintenant, Obama fait la guerre pour le pétrole. Pour BP 900 millions de dollars de pétrole libyen . 

Info-3-049.jpg

Le Premier ministre Cameron, surnommait Blair, le caniche de Bush - 

Obama s'avère être le caniche Cameron. À Londres ils doivent sans doute rire grassement... 

-

À l'époque où Kadhafi a été solidement installé au pouvoir, BP a fait pression pour le libérer de l'affaire de l'attentat de Lockerbie afin de lui d'éviter la menace anglaise de couper tous les liens commerciaux avec le Royaume-Uni. 
Quel changement en un an! 
Maintenant la seule chose qui sauvera BP est une bonne vieille guerre bien ficelée. 
Kadhafi avait déjà fait appel aux compagnies pétrolières chinoise et russe afin de remplacer les compagnies pétrolières occidentales . 
Pour ne pas être en reste, les rebelles Libyens ont rapidement créé leur propre compagnie pétrolière rappelant à chacun ce qu'il en est vraiment.
-
L'histoire se répète comme une farce. Mais qui rit maintenant? 
Pourquoi l'Europe bâille au cornet, quand la Turquie utilise des armes chimiques contre les rebelles kurdes. 
Pourquoi le génocide du Soudan n'a pas été interrompue par une zone d'exclusion aérienne et, plus encore, quand les entreprises européennes font des affaires avec l'Iran, cautionné par ces mêmes États qui nous jouent les vierges effarouchées. Ces mêmes États ( la Corée du Nord, l'Iran) qui brandissent la menace potentielle, d'une attaque nucléaire.
 À l'heure actuelle la Syrie, massacre des manifestants, mais la coalition n'a pas l'air d'envisager une intervention militaire 
-
il y a trois ans, à peine, Kadhafi a planté sa tente en plein c&ur d; urarisParis,la pelouse de Sarkozy. À l'époque Sarkozy dénonçait ceux qui de façon excessive et irresponsable critiquait le leader libyen. Kadhafi, était alors une bonne personne, parce qu'il y avait des milliards d'euros et des dizaines de milliers d'emplois en jeu pour la France. Mais maintenant, c'est M. Kadhafi l'homme à abattre 
_
Ces emplois et ces milliards d'euros ont été généré par la vente d'avions de chasse français à la Libye. Compte tenu de la piètre performance de la force aérienne de la Libye, il serait justifié, que Kadhafi en de demande à Sarkozy le remboursement. 
-
C'est pourquoi nous sommes en train de dépenser des milliards de dollars en pariant sur un changement de régime en Libye, tout en ignorant les génocides d'ailleurs. 
-
L'histoire se répète comme une farce. Mais qui rit maintenant? 
Commenter cet article

À propos

Désinformation