Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jul

l'Iran surestime ses capacités - par Maklouf Fedida

Publié par David  - Catégories :  #ACTUALITÉ INTERNATIONALE

 

 

l'Iran surestime ses capacités - par Maklouf Fedida

 

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSyvcXeiwvZ8vKH-_hZY-e13_Ez80vqi2_JJQR-QDPKUxxw_BPtYQ

 

 

Les dirigeants d'Israël, jeudi, lors d'un meeting avec les pilotes d'Israël Air Force, Benny Gantz a déclaré que l'Iran surestime ses capacités et qu'Israël était prêt à se défendre.

.

l'Iran mène ses exercices de guerre comme tous les ans et cette fois avec une innovation, le «Grand Prophète 6". (missile balistique a long rayon d'action)
L'Iran affirme qu'il a testé de nouvelles roquettes et des systèmes de radar qui améliorent ses capacités vis-à-vis des intérêts d'Israël et des États-Unis dans la région.
.
Benny Gantz commandant en chef de Tsahal a ouvert la cérémonie avec une voix emphatique. «Notre force est la force d'un esprit solide et robuste ... pas belliqueux, mais déterminés et prêts à blesser quelqu'un qui nous provoque." 
"Nous allons continuer à marcher la tête haute, ferme, prêts et armés pour faire face et prévenir toute tentative de nuire à l'Etat d'Israel", a ajouté Gantz. 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRZJoiZepqE-tXhsFgCrAy_k_IzzKhF_-2mv4FAOwg0PutTywO5YQ

benny-gantz-1.jpg

univers-des-news.over-blog.com

.

.

Ensuite ce fut au tour président israélien Shimon Pères de prendre la parole, "l'Iran "surestime sa capacité militaire, mais Israël est bien conscient des dangers auxquels il est confronté." "Je suggère en Iran de ne pas sous-estimer les capacités d'Israël, même si elle n'en fait pas la démonstration en public. 

.
L'Iran passe son temps à menacer constamment l'existence d'Israël et ne cesse d'investir une fortune dans le soutien militaire aux terroristes ... mais nous savons comment traiter avec le danger iranien sans perdre notre propre désir de paix ", a déclaré M. Peres "Je souhaite que le peuple iranien soit un avenir libre de tyrans et de haine", a ajouté Shimon Peres.

 

.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a ensuite pris la parole, en se concentrant sur la flottille de Gaza et le Hamas. «Israël est confronté à de nombreux défis", a déclaré M. Netanyahu. "Il y a des tentatives constantes de saper nos frontières et notre existence même. Les forces de Défense Israéliennes et les autres forces de sécurité du pays seront relevé le défi et hissé nos capacités défensives vers de nouveaux sommets." "Israël est toujours plus fort. 

.

Nous sommes prêts pour n'importe quel défi. Notre capacité à nous défendre est le fondement même de notre existence et les bases de la paix future avec nos voisins", a poursuivi M. Netanyahu. Il a poursuivi en abordant l'affaire de la flottille de Gaza, "Israël a le droit d'agir contre les tentatives de faire pénétrer illégalement des missiles supplémentaires, des roquettes et de la contrebande d'armes dans l'enclave terroriste du Hamas. «Je tiens à remercier les nombreux dirigeants du monde qui ont exprimé leur soutien et ont agi contre cette flottille, qui n'est ni plus ni moins qu'une provocation de plus. Je remercie les États-Unis, en Europe, le secrétaire général de l'ONU et le Premier ministre de Grèce.

.

Le Hamas est un ennemi cruel qui nuit à notre peuple, à nos enfants, en maintenant captif Gilad Shalit contre toutes les normes humanitaires », à déclarer M. Netanyahu. 

.

Le Ministre de la Défense Ehoud Barak a également parlé, en disant la première priorité d'Israël était sa propre sécurité. " Nous allons être confrontés à de sérieux défis, tels que l'Iran, le Hezbollah et d'autres éléments radicaux. 

.

Nous sommes au coeur d'un environnement hostile, où le seul langage compris est le pouvoir et la force», a dit Barak. "Israël est fort, et c'est à partir de cette position de pouvoir qu'Israël cherche la paix", a poursuivi Barak. «Il est de notre devoir en tant que dirigeants d'épuiser toutes les possibilités de relancer les pourparlers de paix avec nos voisins, tout en préservant les intérêts sécuritaires d'Israël - mais cela dépend des partenaires." Barak a conclu son discours en abordant la question du soldat israélien enlevé Gilad Shalit . «Nous voulons tous le voir à la maison", a-t-il dit, "mais pas à n'importe quel prix."

 

.

 Source /http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/145338 


Commenter cet article

À propos

Désinformation