Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Nov

L’UNESCO a tout perdu, le sens de l’humour et l’argent

Publié par David  - Catégories :  #PROCHE-ORIENT

L’UNESCO perd son sang froid pour un dessin humoristique - par Jean-Patrick Grumberg

http://www.dreuz.info/wp-content/uploads/unesco-cartoon1-300x224.jpg

Des arabes vivant à moitié dans des terrains vagues en Palestine viennent d’être accepté à l’UNESCO. Pas très bon pour le prestige de l'institution.

Par voie de conséquence, les Etats Unis, le Canada et Israël ont gelé leurs contributions, et l’UNESCO, en manque de fraîche, a dû cesser de gaspiller l’argent de vos impôts. 
 
Irina Bokova, après être littéralement venue pleurer dans les jupes des USA, en vain, a contraint l’organisme à mettre fin à tous les « voyages non essentiels », conférences et publications, afin de « protéger autant que possible les programmes fondamentaux » (1)
 
Autrement dit, L’UNESCO, avec près de 100 millions de dollars en moins, poursuit sa mission. Ils étaient donc jetés en partie dans les poches de ses cadres et dirigeants pour leur assurer un train de vie digne de la Jet Set. Dure dure l’année 2011.
 
La semaine dernière, un dessin humoristique paru dans le journal d’extrême gauche israélien Haaretz, a déclenché les foudres de l’organisme culturel. La bulle, en hébreu, fait dire à Netanyahu : « Et en revenant d’Iran, vous bombardez les bureaux de l’UNESCO à Rammallah ! »
 
Eric Falt, l’assistant au Directeur Général de l’UNESCO, a remis à l’ambassadeur israélien Barkan, en même temps qu’un exemplaire du journal, une lettre de protestation officielle signée de Bokova, qui l’a drôlement mauvaise. 
 
Le texte de la lettre dit : « un dessin de ce genre met en danger la vie de diplomates non armés, et vous avez l’obligation de les protéger (…) Nous comprenons que la presse israélienne est libre, mais le gouvernement doit EVITER les attaques contre l’UNESCO »
 
Selon plusieurs sources (2), l’ambassadeur, bouché bée, ne savait plus s’il fallait rire ou pleurer. Après avoir rapporté l’information au Ministère des affaires étrangères israélien, il a envoyé le message suivant : « Que veut exactement l’UNESCO ? Que nous envoyions nos meilleurs soldats protéger le personnel de l’UNESCO, ou que nous fassions fermer le journal ? Votre organisation ressemble de plus en plus à la ferme des animaux » 
 
L’UNESCO a tout perdu, le sens de l’humour et l’argent. Si je dis qu’il ne leur reste plus que la pendaison, vont-ils poursuivre Dreuz.info en justice ;-)
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
Commenter cet article

À propos

Désinformation