Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jun

Les motifs s'appellent socialisme, islamisme, antisémitisme.

Publié par David  - Catégories :  #PETIT BILLET

 

 

Une soirée à Miami Beach – Guy Millière

.

J'aime donner des conférences. Cela me permet un contact direct avec mes lecteurs. Cela m'offre l'opportunité de synthétiser mes idées. Cela me donne l'occasion de nouer des liens avec des gens très divers, et de retrouver des amis.

La conference que j'ai donné à Miami Beach était en français. Elle était organisée par  Mael Chemla, entrepreneur franco-israélien qui a choisi les Etats Unis voici plusieurs années, et le Rav Frankforter, qui dirige une Yeshiva à South Beach.
.
 
L'auditoire était essentiellement juif francophone et, comme me l'a dit mon amie Annika, était, assez différent des français non juifs installés en Floride. Les juifs francophones non seulement ont choisi l'Amérique, ils savent pourquoi ils ont quitté l'Europe. Les motifs s'appellent socialisme, islamisme, antisémitisme.
.
 
Aucun d'entre eux n'envisage de revenir en arrière. Chacun d'eux regarde l'Europe à la façon dont je la regarde. Telle une cause perdue. Chacun d'eux est pleinement lucide concernant l'administration Obama, sa nocivité pour l'Amérique, pour Israël et pour le monde. Je n'ai pas à convaincre, mais à donner des outils d'analyse, et des armes pour mener la bataille des idées.
.
 
En conversant avec eux, je vois que le rêve américain est intact. Plus vivant que jamais. Et cela se voit dans chaque rue de Miami Beach et de toutes les villes qui longent la cote vers le nord, jusqu'à Fort Lauderdale et, plus loin, West Palm Beach. 
.
 
Je vois aussi davantage les ravages des années Obama. Depuis 2008, nombre de paramètres se sont inversés. La Floride est passée du plein emploi à un chômage élevé et à l'émergence de poches de pauvreté. L'alimentation et les carburants sont devenus très chers, ce qui achève d'étrangler les plus démunis. Si Obama devait être réélu, cela deviendrait vraisemblablement pire encore. Cela ne pourrait se produire, je pense, que si les républicains choisissent un très mauvais candidat : je pense au contraire qu'ils choisiront un excellent candidat. Ce  devra être un candidat fort et déterminé. Il aura à redresser le pays et à réparer des dégâts sur lesquels, en France et en Europe, on s'obstine à fermer les yeux.
.
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© Guy Millière pour Drzz.fr
.
 
Ps : je ne donnerai pas de conférence cette fois à Los Angeles, mais je serai heureux de rencontrer qui souhaite me rencontrer.
.

À propos de Guy Millière

Guy Millière, (spécialisation : économie, géopolitique). Titulaire de trois doctorats, il est professeur à l'Université Paris VIII Histoire des cultures, Philosophie du droit, Economie de la communication et Maître de conférences à Sciences Po, ainsi que professeur invité aux Etats-Unis. Il collabore à de nombreux think tanks aux Etats-Unis et en France. Expert auprès de l’Union Européenne en bioéthique, Conférencier pour la Banque de France. Ancien visiting Professor à la California State University, Long Beach.Traducteur et adaptateur en langue française pour le site DanielPipes.org. Editorialiste à la Metula News Agency, Israël Magazine, Frontpage Magazine, upjf.org. Membre du comité de rédaction d’Outre-terre, revue de géopolitique dirigée par Michel Korinman. Rédacteur en chef de la revue Liberalia de 1989 à 1992Il a participé aux travaux de l'American Entreprise Institute et de l'Hoover Institution. Il a été conférencier pour la Banque de France, Il a participé à l'édition d'ouvrages libéraux contemporains comme La constitution de la liberté de Friedrich Hayek en 1994 dans la collection Liberalia, puis dans la collection « Au service de la liberté » qu'il a créée aux éditions Cheminements en 2007. Il a également été rédacteur en chef de la revue éponyme Liberalia de 1989 à 1992. Il a été vice-président de l'Institut de l'Europe libre ainsi que Président et membre du conseil scientifique de l'Institut Turgot. Il fait partie du comité directeur de l'Alliance France-Israël présidée par Gilles-William Goldnadel. Il est l'auteur de plus d'une vingtaine d'ouvrages.

Commenter cet article

À propos

Désinformation