Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jun

Qui a dit que les territoires en questions sont “palestiniens” ?

Publié par David  - Catégories :  #ISRAËL

 

Qui a dit que les territoires en questions sont “palestiniens” ?

 


(...)  il s’agit d’un reportage de CNN:

.

“Israël a fait la paix avec les deux autres parties lors de la guerre des Six-Jours, l’Egypte et la Jordanie, mais occupe toujours les territoires palestiniens de Judée-Samarie et de Gaza ainsi que le plateau du Golan.”

.

CNN n’est pas le seul à dire de pareilles grossièretés mais CNN se devant être plus sérieux que France 2, concentrons nous sur eux. D’autant que CNN n’a pas eu honte d’affirmer que leurs sources sont syriennes… Mais, quel est (quels sont) le problème avec la phrase cité ci-dessus ?

.

Problème avec la phrase cité ci-dessus ?

.

A. Qui a dit que les territoires en questions sont “palestiniens” ?

.

B. Les zones peuplées de la Judée-Samarie sont régies par l’Autorité palestinienne depuis 17 ans. L’Autorité palestinienne a reçu des milliards de dollars pour faire le show, pour y créer des stades qui portent des noms de terroristes, des écoles qui portent des noms de terroristes, pour y créer des policiers formés par des terroristes.. En gros, ils font ce qu’ils savent faire le mieux. Mais CNN ose encore appeler ces territoires “occupés” ? S’ils étaient occupés par Israël, je doute qu’il eut existé une école maternelle portant le nom d’une kamikaze…

.

C. Et bien sûr le retrait israélien de la bande de Gaza. C’était il y a 6 ans et CNN était bien sur place ! Malgré tout, la mémoire des journalistes semblent se rétrécir à mesure qu’on parle de la longue histoire juive. Gaza n’est pas occupé. Gaza vit sous le régime du Hamas et le Hamas veut détruire Israël (ils le disent, l’écrivent et lancent même des missiles!).

.

Mais le troisième point est le meilleur. Permettez-moi de vous expliquer. Un article ose évoquer le fait que, dorénavant, les Frères musulmans, le Hamas, et le régime de la Syrie, par exemple, sont les gentils qu’il faut protéger face aux extrémistes. Pire encore, par exemple, on nous explique que depuis plusieurs années, que le dictateur syrien Bachar al- Assad est vraiment un réformateur ! Mais qu’il est freiné par la «vieille garde». (Les membres présumés de cette vieille garde ne sont jamais nommés parce qu’en fait ils n’existent pas.)

Lire l'article intégral: http://jssnews.com blog 18

Adapté d’un article de Barry Rubin – Rubin Reports - JSSNews

Commenter cet article

À propos

Désinformation