Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Feb

Soutenir les peuples arabes et iranien dans leur combat pour la liberté

Publié par David  - Catégories :  #ÉDITORIAUX

 

images (5)

 

PAR BERNARDDARMON 

Nous assistons à la révolte de la nation arabe contre ses dirigeants tyranniques et nous devons applaudir le soulèvement de ces peuples. Aucune crainte ne pourrait justifier que nous ne soutenions pas une libération.

La victoire de cette révolte en Tunisie puis en Egypte est historique. Elle est le signal d’un bouleversement radical dans le leadership arabe. Aucun Etat arabe ou perse ne sera épargné par la libération de cette colère contre l’injustice.

Les occidentaux et Israël en tête ne peuvent plus compter leurs alliés avec une classe dirigeante corruptible et corrompue qui, au nom d’intérêts particuliers, assurait une stabilité viciée.

L’opinion publique arabe est depuis 60 ans, manipulée et abusée par des dirigeants corrompus. Saluons le départ de ceux qui ont été chassés par des jeunes épris de Liberté.  Ben Ali et Moubarak représentaient le pillage des biens de la nation par une corruption établie en dogme, l’entrave des libertés élémentaires, ainsi que la soumission aux régimes occidentaux.

Pendant toutes ces années, le seul point commun entre le pouvoir et l’opposition bridée était la haine d’Israël ou le silence.  Folle contre- vérité : L’Etat Juif est stigmatisé comme la principale source des injustices.  

Ils ont réussi à persuader les foules  que la paix entre palestiniens et israéliens aurait un lien avec la misère de 90% des égyptiens, ou de l’interdiction des partis politiques d’opposition.  Vaste escroquerie réalisée par les islamistes avec le soutien passif du pouvoir qui se taisait. Plutôt que d’éduquer et dire les vérités nécessaires, le pouvoir égyptien laissait son peuple s’alimenter de haine puisqu’il confisquait son pain.

N’entendons-nous pas sur des plateaux de télévision depuis quelques semaines nombre d’intellectuels européens et arabes réunis, expliquer l’équation selon laquelle Moubarak a fait la Paix avec Israël, Moubarak est corrompu, Moubarak est contre son peuple, donc Israël est le corrupteur contre le peuple égyptien. Stupide équation pourtant simple à infirmer puisque la majorité des pays arabes sont toujours en guerre contre Israël, du Yémen au Soudan en passant par la Syrie, l’Arabie Saoudite, l’Iran, l’Irak et l’Algérie. Dans tous ces pays, les libertés sont écartelées et les opposants bâillonnés, et pourtant ces mêmes pays n’ont aucun lien avec Israël.

On pourrait  même penser que c’est la situation de Paix ou de non guerre avec Israël qui est le dénominateur commun  de la victoire de cette révolte dans les états égyptiens et tunisiens !

Dans les pays en guerre ou hostiles à Israël comme la Syrie ou  la Lybie sommes-nous en présence de sociétés pluralistes et démocratiques ?  En Arabie Saoudite, pays toujours en guerre contre Israël, où est la liberté de culte,  où sont les libertés et les droits des femmes ?  Que ce soit l’autorité palestinienne avec l’OLP, ou la bande de Gaza et le Hamas, le peuple palestinien profite t’il des  énormes subventions qui se chiffrent en milliards de dollars?  Le régime des Mollahs en Iran qui veut officiellement rayer Israël de la carte n’a-t-il pas maté les opposants après les dernières élections ?

Ces révoltes légitimes, pour sincères qu’elles soient, restent l’objet de manipulations. On sait aujourd’hui le rôle moteur joué par les USA dans les développements positifs de ces soulèvements populaires. Cependant, la rue reste le terreau d’une haine farouche contre Israël et les américains, et nous ne sommes qu’au début d’un processus fragile. L’islamisme intérieur avec les différents mouvements des frères musulmans qui n’est pas à l’origine des soulèvements a compris rapidement qu’il fallait se ranger dans le camp des manifestants, et en ressort grandi  et fréquentable.

L’islamisme extérieur en provenance de Gaza, d’Arabie ou d’Iran n’est pas en reste, et se réjouit officiellement de ce coup d’état populaire. Mais personne n’est dupe et l’islamisme chiite iranien reste l’ennemi juré des islamistes sunnites égyptiens.

En provoquant la possibilité pour ces peuples de se révolter et de faire tomber leurs leaders, les américains ont misé gros. On se souvient que lors des dernières élections truquées iraniennes et des manifestations qui s’en suivirent, Obama fut beaucoup plus timoré à l’égard d’Ahmadinedjad  son ennemi qu’il ne l’a été envers Moubarak son ami.   Obama parie sur la théorie des dominos et la démocratisation de ces régimes, et de leur côté les islamistes de toutes sortes, qui travaillent depuis des dizaines d’années dans des organisations sociales et familiales, misent sur la proximité avec les foules, celles qui vont voter librement, et attendent avec impatience un scrutin qui leur permettra de rappeler aux électeurs que Moubarak était l’allié des USA et le traitre à la solde des sionistes. Les frères musulmans sont  comme le renard de la fable de La Fontaine, ils attendent  la chute du fromage.

Si des élections libres ont lieu, ce que j’espère, elles se tiendront dans plusieurs mois et c’est une chance, car si elles avaient lieu aujourd’hui,  ce serait à coup sur un raz-de-marée en faveur des partis islamistes. Cette période doit être utilisée pour apporter aux forces démocratiques arabes et iraniennes un soutien sans faille dans la construction d’une opinion publique libre, pluraliste, renseignée, et non manipulée.

L’intérêt de la région et du monde est que la stabilité soit sauvegardée, non pas au nom de petits arrangements, mais sur la base d’une volonté populaire d’émancipation et de ne plus vivre en guerre. Les dirigeants occidentaux et israéliens en tête doivent rapidement  construire des ponts avec les peuples et leurs relais de liberté sur Internet et sur le terrain.

Pendant cette même période, les gouvernants israéliens seraient bien inspirés et courageux de relancer avec force et honnêteté, mais aussi avec des gestes forts,  le processus de Paix avec les palestiniens, car le statuquo sera bientôt caduc.

Bernard Darmon : http://bernarddarmon.unblog.fr/

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Désinformation